Caricare documenti e articoli online 
INFtub.com è un sito progettato per cercare i documenti in vari tipi di file e il caricamento di articoli online.


Meneame
 
Non ricordi la password?  ››  Iscriviti gratis
 

LE SYMBOLISME - ORIGINE ET ÉTAPES

letteratura francese


Inviare l'articolo a Facebook Inviala documento ad un amico Appunto e analisi gratis - tweeter Scheda libro l'a WhatsApp - corso di



LE SYMBOLISME


Le symbolisme est une tendance littéraire qui se développe à côté du naturalisme entre 1880 et 1900.Il implique tous les domaines de l'art, comme la littérature et la musique, a capturé même l'attention de talents comme Baudelaire et Mallarmé ,qui n'ont jamais fait partie d'aucune école,et a fait du succès en Belgique avec des écrivains comme Emile Verhaeren.

L'école symboliste pousse des racines en 1885 d'un Manifeste de Jean Moréas ,et elle est en décadence avec la foundation de l'école romane par le même écrivain en 212g67c 1891.

Le symbolisme a le but de découvrir et de faire découvrir une réalité qui se trouve au-delà des signes que nos sens nous proposent,et qui résulte plus vrai que celle qui nous entoure.


ORIGINE ET ÉTAPES





La vie littéraire de cette XIXème siècle est marquée par 3 moments, c'est-à-dire la décadence, l'école symboliste et l'école romane.

La Décadence est un mouvement qui prend inspiration par le romantisme ,s'oppose au naturalisme et remet à flot un nouveau "mal de siècle",qui se base sur la philosophie pessimiste de Schopenhauer. Elle naît pendant les années qui suivent la défaite de 1870 et l'avènement de la Troisième République ,et les artistes qui adhérent à cet esprit décadent sont anticonformistes,et réalisent des oeuvres qui causent des scandales chez le public bourgeois.

Vers 1880, nouveaux groupes se développent pour s'opposer au matérialisme de la société bourgeoise: le plus important est le "Club des Zutistes", laquelle expression derive de "zut", une interjection du langage familier qui exprime mécontentement. D'autres groupes, comme les "Hirsutes" et les "Je -m'en-foutistes",réunissent leurs adhérents dans des cabarets, parmi lesquels le plus fameux est le "Chat noir" à Montmartre.Les bohèmes prennent inspiration par leur maître Verlaine, et se définissent <<décadents>> grâce au vers du poète "je suis l'Empire à la fin de la Décadence". Par la suite, Verlaine souligne dans les Poètes Maudits les personnalités les plus importantes de l'esprit décadent, comme Arthur Rimbaud et Stéphane Mallarmé.

En 1884, la Décadence refléte son hero dans le protagoniste du roman À Rebours par Huysmans .En effet, Des Esseintes est un riche aristocrate, qui s'éloigne de la ville pour s'installer dans sa maison de campagne, à la recherche d'une solution à son mal de vivre. Mais, peu de temps après, il doit quitter la maison à cause de sa névrose, et finalement, il se rend compte que la seule possibilité de guérir du mal de vivre est s'adresser à Dieu.

Après la publication de ce roman, se levent beaucoup de polémiques contre les décadents ,q         ui sont jusque accusés de misanthropie et de mysticisme. C'est pour cette raison que Moréas crée un mot nouveau pour éviter le ridicule, c'est-à-dire "symboliste". Même si en 1886 paraît le journal " Le Décadent" et après un manifeste " L'école décadente" , la Décadence n'a pas produit d'oeuvres si importantes.

En ce qui concerne l'école symboliste, en 1886 avec la publication dans le "Figaro" du "Manifeste littéraire " par Jean Moréas, on a la première definition de la doctrine symboliste, et l'officiel remplacement du mot "décadent" avec celui de " symboliste". Le chef de ce mouvement est Mallarmé, et c'est exactement chez lui que les poètes se retrouvent, pour rechercher les fondements métaphysiques de la poésie. Même si le symbolisme n'a pas produit d'oeuvres de grande importance, la génération d'écrivains du début du XXème siècle a grandi avec lui,comme Gide ou Paul Fort.

Le dernier moment est constitué par l'école romane, fondée par Jean Moréas en 1891,et qui scelle la mort du symbolisme et le besoin d'une "poésie vigoreuse et neuve": en effet, l'écrivain tente un rapprochement aux formes et à l'esthétique classique de la vraie tradition française, laquelle se liet à Rome et à la civilisation gréco-latine.


CARACTÉRISTIQUES


En ce qui concerne ses caractéristiques principales,la plus importante consiste dans l'usage du symbole. En effet, le symbole recouvre différents fonctionnes: il peut faire fonction de lien entre le monde des idées et le monde des choses, ou peut créer un lien de ressemblance entre deux réalités d'ordre différent.Par exemple, Musset pense au pulica comme le symbole du poète, tandis que Baudelaire le voit dans l'albatros. Mais, dans le domaine du symbolisme, le symbole assume trois connotations particulières, à la différence du symbole traditionnel. Avant tout, l'objet matériel qui symbolise une réalité est seulement suggeré,sans être nommé directement. Encore, le symbole symboliste n'est pas immédiat, c'est-à-dire qu'il n'est pas toujours compréhensible, et sa signification est à la charge du même lecteur, comme dans le poème Une dentelle, Mallarmé ne se soucie pas de trouver une interprétation ,mais il se limite à la suggérer. Donc, ce type de symbole résulte loin du loup de Vigny, qui symbolisait le refus de la société,et de l'alabatros de Baudelaire ,qui soulignait la difficulté du poète à vivre dans le monde. Pour terminer, le symbole est même le moyen à travers lequel le poète réussit aller du monde visible au monde invisible.



Encore, un autre aspect très important consiste dans la découverte d'un monde inconnu : en effet, le symbolisme se base profondément sur une philosophie idéaliste, qui déclare que le monde visible n'est qu'une représentation du monde invisible. Donc, selon cette conception, on ne doit pas aller à la recherche d'un symbole pour expliquer la réalité,mais on doit interpréter les symboles qui composent la réalité pour découvrir des mondes inconnus. Le poète est la seule figure "voyant" et doté d'une intelligence intuitive, qui a la capacité d'interpréter la "forêt de symboles" de Baudelaire, et qui fait fonction de moyen de connaissance pour l'homme de tout ce qui se trouve derrière les apparences.

Pendant cette pèriode, la poésie parnassienne et symboliste marchent du même pas ,mais elles se tournent vers différentes formes d'art: en effet, tandis que les Parnassiens s'adressent vers les arts plastiques, pour décrire des choses tangibles,les Symbolistes s'adressent vers la musique ,que les aide dans la recherché du vague et de l'indéfini. Donc, le mots doivent suggérer soit à travers leur sens premier, soit à travers leur musicalité. Jusque Rimbaud ,dans son sonnet Voyelles,expose la théorie de la correspondance entre sensations auditives et colorées, selon laquelle chaque son vocalique est associé à une couleur qui l'évoque.

Pour conclure, les symbolistes privilégent une versification libre ,et abolient les règles de la poétique traditionnelle: le vers libre devient un moyen pour rendre la phrase fluide, l'assonance et l'allitération sont introduites en remplacement de la rime, et le rythme doit s'approcher au rythme des sensations du poète. Mallarmé apportera une autre nouveauté,c'est-à-dire l'introduction de mots rares et difficiles.


DÉCADENCE ET SYMBOLISME EN FRANCE ET EN ITALIE


La Décadence est un phénomène de portée européen, mais elle trouve son plein expression en France, avec Baudelaire et des autres maîtres comme Verlaine et Mallarmé. En Italie, elle a influencé beaucoup Gabriele D'Annunzio, Giovanni Pascoli et Antonio Fogazzaro, dont le héros du son roman Malombra représente le typique décadent inadapté à la société.

On retrouve beaucoup de ressemblances entre les écrivains italiens et les symbolistes français: en effet, tous les deux font usage de la musicalité,comment on peut voir dans L'assiuolo de Pascoli ou Sera fiesolana de D'annunzio, et du symbole,qui s'adresse à une réalité mystérieuse,qui se cache derrière ce qu'on voit comme la vraie réalité. Même la synesthésie, c'est-à-dire la fusion des sensations qui s'appellent réciproquement ,est présente dans la Sera fiesolana de D'Annunzio ,dans La mia sera de Pascoli, et même chez Baudelaire .

Pour terminer, une autre aspect qui les met en commun est le personnage de l'esthète ,c'est-à-dire l'intellectuel décadent qui s'installe dans sona refuge en solitude, pour fuir du monde. En France, Des Esseintes d' À Rebours d'Huysmans trouve correspondance en Italie avec Corrado Silla de Fogazzaro, et Andrea Sperelli de D'Annunzio.










Privacy




Articolo informazione


Hits: 4996
Apprezzato: scheda appunto

Commentare questo articolo:

Non sei registrato
Devi essere registrato per commentare

ISCRIVITI

E 'stato utile?



Copiare il codice

nella pagina web del tuo sito.


Copyright InfTub.com 2022